Categories

Fibre optique : une simplification administrative importante pour accélérer les déploiements

  • By InfraNum
  • 4 janvier 2022

Le Gouvernement a fixé des objectifs ambitieux en matière de fibre optique, en visant la généralisation du déploiement d’ici fin 2025. Avec plus de 6 millions de nouveaux locaux rendus éligibles et plus de 4 millions de nouveaux abonnés depuis un an à un accès internet en fibre optique, la France s’illustre par son dynamisme par rapport à ses voisins et est en tête des récents classements européens en matière de déploiements de la fibre. Grâce au soutien de l’Etat et d’acteurs publics et privés, le déploiement de la fibre optique concerne tout le territoire, y compris les zones les plus rurales. 

Afin de faciliter et d’accélérer le raccordement effectif des locaux à la fibre optique, notamment en zone rurale, il est nécessaire de mutualiser les infrastructures en utilisant le réseau de distribution d’électricité. Près de 3 millions de poteaux du réseau basse tension de distribution d’électricité pourraient ainsi être mobilisés dans les prochaines années pour finaliser le déploiement de la fibre optique. 

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, ont pris par arrêté une mesure de simplification de l’utilisation des poteaux électriques, afin d’encourager cette mutualisation et d’accélérer le déploiement de la fibre. Cet arrêté, qui facilite l’utilisation des ouvrages basse tension du réseau public de distribution d’électricité pour le raccordement des locaux au réseau fibre, est susceptible d’accélérer de plusieurs semaines voire plusieurs mois ce raccordement.

Ce texte apporte une simplification importante et attendue de longue date par les acteurs publics et privés impliqués dans l’aménagement numérique du territoire. Il est le résultat d’une intense mobilisation de toutes les parties prenantes sous l’égide du gouvernement et représente ainsi un consensus entre les opérateurs privés (représentés par la fédération InfraNum), Enedis et la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) pour accélérer l’arrivée de la fibre à l’intérieur des logements de nos concitoyens et des entreprises.

 

Barbara Pompili : « Le raccordement à la fibre optique est un enjeu important dans les zones rurales. La mutualisation des infrastructures nous permet d’accélérer son déploiement tout en limitant l’utilisation de nouvelles ressources et en préservant au maximum les paysages ».

Cédric O : « L’Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs fournissent des efforts majeurs pour le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire français. Faciliter l’accès aux poteaux électriques pour la fibre optique permettra d’accélérer le raccordement des Françaises et des Français qui voient la fibre s’installer dans leur rue, tout en limitant au maximum les « doubles poteaux » qui surchargent nos paysages ruraux ».

Patrick Chaize (FNCCR) : « Les collectivités sont motrices sans relâche depuis bientôt dix ans de ce grand projet national à travers tous les territoires métropolitains et d’outre-mer. Elles ont su œuvrer selon leurs compétences avec constance et détermination. Face aux difficultés opérationnelles rencontrées pour l’usage indispensable des poteaux électriques, les syndicats d’énergie de notre pays, fédérés au sein de la FNCCR, s’impliquent pleinement aux cotés des maitres ouvrages publics et privés du plan FTTH pour favoriser une mutualisation optimale des infrastructures du réseau électrique de basse tension dont ils sont les garants. La FNCCR est très heureuse de la signature de cet arrêté résultat d’un consensus entre les principaux acteurs. »

 Marianne Laigneau (Enedis) : « Enedis est fière de contribuer au maillage numérique des territoires en accompagnant le déploiement de la fibre optique. En facilitant l’accès aux infrastructures électriques dont elle assure la gestion, notamment les poteaux électriques, Enedis réaffirme ainsi son rôle de partenaire d’envergure nationale à fort ancrage local. Les nouvelles dispositions retenues par le Gouvernement confortent les actions engagées par l’entreprise depuis plusieurs années pour faciliter le déploiement du numérique auprès de tous les Français. »

Philippe Le Grand (InfraNum) : « Les déploiements en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) sont aujourd’hui massifs en France : 6 millions de locaux rendus raccordables lors des douze derniers mois, un million de raccordements par trimestre. A ce niveau d’industrialisation, chaque détail compte et peut avoir des impacts forts sur l’atteinte des objectifs fixés par les pouvoirs publics. La mesure de simplification annoncée, que nous appelions de nos vœux de longue date, aura dès aujourd’hui un impact concret sur l’accessibilité des Français à la fibre optique, particulièrement dans les zones rurales. »

 

1 thought on “Fibre optique : une simplification administrative importante pour accélérer les déploiements”

X