Une nouvelle donne sur le marché fibre entreprises à quelques semaines de la sortie du projet final d’analyse de marché de l’ARCEP

Reprise de Kosc par Altitude Infrastructure :
Une nouvelle donne sur le marché fibre entreprises à quelques semaines de la sortie du projet final d’analyse de marché de l’ARCEP

 

Le Tribunal de commerce de Paris a validé ce lundi 29 juin le rachat de Kosc Telecom par Altitude Infrastructure. « C’est une nouvelle extrêmement rassurante pour tout l’écosystème des acteurs télécoms de proximité : Kosc aura désormais une assise financière suffisante pour poursuivre son ambition de déverrouiller le marché des télécoms professionnels » se réjouit Etienne Dugas, Président InfraNum.

 

Depuis sa création en 2012, InfraNum est pleinement mobilisée sur les questions relatives au marché entreprise. La fédération n’a cessé de plaider auprès des interlocuteurs publics pour une plus grande ouverture du marché et de répondre à de nombreuses consultations de l’ARCEP. Elle est également à l’initiative de nombreux dispositifs d’accompagnement visant à accroître la digitalisation des TPE et PME, et elle vient d’émettre plusieurs propositions sur le sujet en vue du plan de relance gouvernemental.

 

Les entreprises françaises doivent urgemment passer à l’ère du numérique

 

La crise sanitaire démontre plus que jamais l’impératif pour les entreprises et les administrations de rentrer pleinement dans l’ère numérique. Durant cette période, le mouvement s’est amplifié : elles ont renforcé ou acquis leurs outils collaboratifs, communications unifiées, solutions cloud, etc. Mais si la France est le meilleur élève en Europe en termes de couverture en fibre optique, la performance digitale de ses entreprises reste médiocre comparée à ses compétiteurs européens et mondiaux.

 

L’insuffisance concurrentielle sur ce marché constitue un des points de blocage majeurs. Le marché de gros fonctionne mal – le régulateur le considère d’ailleurs comme un quasi-duopole. La numérisation des entreprises en aval en est entravée, particulièrement l’offre des services numériques à destination des TPE et PME, grande constituante de l’économie française.

 

Quelques semaines pour décider des 3 ans à venir sur ce marché…

 

La reprise de Kosc par Altitude Infrastructure intervient quelques semaines avant la sortie du projet final d’analyse de marché de l’ARCEP qui sera déterminant dans les conditions d’exercice des acteurs sur le marché fibre aux entreprises. La structuration des offres, incluant les niveaux de prix et de services, en dépendent et concernent directement tous professionnels français, sur toutes les zones.

 

L’ARCEP doit donc intégrer cette nouvelle donne pour garantir enfin à tous les acteurs sur le marché de gros une équité sans faille, en rendant disponible tout le panel des offres neutres, mutualisées, ouvertes, passives ou actives qui ont fait leur preuve dans les réseaux d’initiative publique.

 

« Le régulateur s’est engagé positivement lors de la dernière analyse de marché, et sa régulation doit désormais être appliquée sur le terrain. Souhaitons que les nombreuses initiatives prises sur le sujet par les parlementaires, que ce soit au Sénat ou à l’Assemblée Nationale ces derniers temps, débouchent sur des décisions concrètes » plaide Etienne Dugas.

 

Cette reprise de Kosc par un opérateur indépendant et neutre permet d’espérer une nouvelle dynamique concurrentielle sur le marché entreprise.