Lancement du dispositif « cohésion numérique des territoires »

150€ par foyer pour éviter de faire partie des « oubliés du bon débit »

InfraNum se félicite du lancement opérationnel par Édouard Philippe du dispositif « Cohésion numérique des territoires » à l’occasion d’un déplacement dans le Gers le 22 mars dernier.

La fédération s’était mobilisée début mars pour que les « futurs oubliés du bon débit » puissent avoir accès au très haut débit grâce aux technologies alternatives tels que le THD radio ou le satellite. Dans son Observatoire du Très Haut Débit publié en mai 2018, InfraNum alertait les pouvoirs publics sur la nécessité d’un mix technologique pour atteindre l’objectif présidentiel d’un bon débit pour tous en 2020.

Dès aujourd’hui, ces 6% de foyers sans bon débit peuvent bénéficier d’une aide de l’État de 150€ pour l’équipement, l’installation ou la mise en service d’une offre labélisée « cohésion numérique » (la liste des opérateurs éligibles par département). Ce montant pourra être abondé par les collectivités locales dans le cadre de leurs politiques d’aménagement numérique.

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour ces Français non encore éligibles à la fibre optique. Le lancement du dispositif « cohésion numérique » est une étape supplémentaire visant à assurer la pérennité des solutions de THD radio et satellite, technologies alternatives s’inscrivent parfaitement dans le plan France Très Haut Débit. Comme le rappelle Régis Beaudoin, directeur du PFTHD, à ce jour « la seule solution hertzienne qui passe le 30 Mbps en 2020 de manière certaine est le THD radio ».

En appui du dispositif gouvernemental et dans le but de garantir son succès, c’est-à-dire d’apporter une solution adaptée à chaque foyer ou loca, InfraNum réitère auprès de l’Arcep sa demande de prolongation de l’ouverture du guichet THD radio jusqu’à fin 2020. Celle-ci doit permettre aux 40 départements, dont le déploiement du THD radio est à l’étude de constituer leurs dossiers et de finaliser leurs demandes de fréquences.