Feuille de route 2019 chez InfraNum : pour une année décisive dans le Plan France THD

Après avoir réélu en décembre dernier Etienne Dugas, son Président co-fondateur, pour un troisième mandat, et renouvelé significativement son conseil d’administration, la fédération des entreprises partenaires des territoires connectés, publie sa feuille de route 2019. Celle-ci vise à faire évoluer certains sujets fondamentaux pour tenir le calendrier gouvernemental du plan France Très Haut Débit.

Efficacité et expertise. Tels sont deux leit motiv qui ont conduit à l’élaboration de la nouvelle organisation de la principale fédération des infrastructures du numérique. Etienne Dugas, les présidents de commissions, les 14 nouveaux administrateurs(1) et l’équipe permanente désormais composée de 4 collaborateurs, seront à la manœuvre pour animer et coordonner les travaux de 8 commissions thématiques et 4 groupes de travail, en fonction de leurs expertises respectives (cf. schéma ci-dessous).

5 axes prioritaires

Si l’aménagement numérique des territoires, en fibre optique, fait bien sûr partie de l’ADN d’InfraNum, l’actualité en la matière sera particulièrement riche : évaluation des AMEL, nouveau cahier des charges du PFTHD, réouverture du guichet de financement (FSN), etc. Sans oublier que d’ici l’atteinte du 100% fibre, la fédération reste mobilisée en faveur de l’utilisation du mix technologique (THD radio et satellite), notamment en vue de l’objectif gouvernemental du « bon débit pour tous » dès 2020.

Autre sujet majeur : l’emploi et la formation.

Déjà fortement mobilisée sur la thématique depuis plusieurs années, InfraNum prévoit que l’année 2019 batte tous les records. Avec l’Idate, ils ont estimé, sur la base de l’Observatoire national du THD 2018, que les embauches atteindront le niveau maximal en 2019, avec 6400 recrutements, soit une des filières françaises qui recrutera le plus. Ce prévisionnel, sera actualisé en mai prochain, dans le cadre de l’Observatoire du THD 2019, un des gros chantiers de la fédération puisqu’il s’agit de réaliser exclusivement des relevés terrain.

Investi dans la communication d’Objectif Fibre et le relais de ses actions, InfraNum veillera également à la dynamique et à la prise en main des outils proposés dans le cadre du plan de communication national qui vient d’être lancé.

Des délégations pour exporter le « French model ».

La mutualisation des réseaux (open access) devenant une réalité sur de nombreux continents, les acteurs français de la fibre doivent maintenant se faire connaître à l’international. Dans le cadre du Comité Stratégique de Filière Infrastructures du numérique, InfraNum a pour objectif d’accompagner des délégations, notamment en Europe et en Afrique, pour promouvoir le savoir-faire à la française.

Renforcement de deux axes : les Smart territoires et le marché entreprise.

La concurrence par les opérateurs de service spécialistes, avec en préalable la mise à disposition de toutes les offres de gros nécessaires, y compris en zone d’initiative privée, n’est clairement pas satisfaisante. InfraNum renforcera son action auprès de l’Arcep et du Gouvernement dans l’objectif de numériser massivement les TPE-PME.

Depuis son changement stratégique de nom, la Fédération accueille de plus en plus d’industriels spécialistes des smart territoires. Après l’édition d’un premier guide pratique en 2018, cette année sera consacrée à la valorisation concrète des apports de la Smart City pour les collectivités territoriales et à l’accompagnement des futurs territoires intelligents.

« 2019 sera une année décisive dans la tenue du calendrier gouvernemental du plan France THD. La détermination des industriels à réussir leurs engagements est évidente. InfraNum restera vigilante sur l’évolution de certains sujets pour que les conditions soient réunies et que le bon débit pour tous soit une réalité dès l’année prochaine !» conclut Etienne Dugas, Président de la fédération.

Les administrateurs d’InfraNum 

Bertrand Alloin, Président du Directoire de FIRALP

Pierre-Michel Attali, Directeur Pôle Territoires Numériques de l’IDATE

Audrey Briand, Responsable des relations institutionnelles d’EUTELSAT

Jean-Noël De Vathaire, Directeur général de NGE INFRANET

Etienne Dugas, Président du GROUPE RIPP

Olivier Duroyon, Directeur des affaires publiques de NOKIA

David El Fassy, Président d’ALTITUDE INFRASTRUCTURE

Thomas Foppiani, Président du Groupe SCOPELEC

Antoine Fournier, Directeur général de KOSC TELECOM

Philippe Le Grand, Vice-président de NOMOTECH

Pascal Rialland, Président du Directoire de COVAGE

Ludovic Robert, Président directeur Général de FOLAN

Nicole Sgro, Dirigeante et co-fondatrice de FINGERPRINT TECHNOLOGIES

Xavier Vignon, Président directeur général de SOGETREL